32
Par BimPilu - / dimanche 20 janvier 2019 23:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  GrrendeL  |  23

Ça m'a l'air bien compliqué pour peu d'efficacité un coup de 16 de cocher à broches et je garantis à l'auteur 30 ans de tranquillité au frais (du contribuable certes mais néanmoins au frais).

Par  CaviaAperea  |  32

Il te faut un dispositif détecteur de présence qui ne peut s'enclencher qu'entre 3 et 5h30 du matin. Lorsque ta voisine approche son doigt de ta sonnette, plein de lumières l'éblouissent et un petit pistolet à eau vide son chargeur sur elle, une fausse araignée descend du plafond (comme le truc des années 90/début 2000 où on clapait dans les mains et ça descendait).

Sinon tu barricades ta sonnette avec un petit cadre plastique qui empêche l'accession au bouton mais c'est pénible car tu dois le retirer chaque matin et le remettre chaque soir...

Ou alors, tu fais un chemin très coloré en autocollants qui mène jusqu'à l'interrupteur pour la lumière avec une mention "pour madame X." puis un encadrement d'autocollants rouge autour de ta sonnette avec un petit mot de ton choix.

Répondre
  GrrendeL  |  23

Sinon y a la méthode Luis Rego à savoir aller lui graver une croix gammée à la hache sur la porte pendant la nuit. Par contre ça implique que sa voisine ne lui ouvrira pas si l'auteur oublie ses clés et passe la nuit dans une poubelle.

Répondre
  CaviaAperea  |  32

Merci Chapelle et Capitaine !

Oui j'aime bien bricoler, Capitaine.
De la couture à l'électronique etc (même si je suis nulle dans les deux domaines cités, attention, mais quand j'ai un truc en tête et que je veux le matérialiser j'avalerais autant d'informations qu'il le faut pour mener à bien ce que je veux faire).

J'adore faire des surprises à mon entourage et j'ai une mémoire "hors de la norme", ce qui fait que mon "Pokedex" interne sur "les gens" est très très fourni (je fixe très mal les noms, titres, visages, etc mais tous les détails genre comment rendaient les rayons du soleil, les odeurs, les anecdotes de vie, le contenu des livres, comment se démonte et se remonte tel ou tel objet, ce que racontent les gens dans la rue ou au restaurant (hyperacousie, j'entends toutes les conversations contre ma volonté et je retiens presque tout malgré moi)). Le bénéfice de cette mémoire est que je cible très bien pour faire des surprises "sur mesure" aux gens qui m'environnent et souvent ça me parvient comme "un flash" (ça m'apparaît de façon soudaine) et je peux tourner autour de la chose dans mon esprit, en voir les détails, tenter de la démonter mentalement pour voir les étapes qui pourraient me faire parvenir à ce résultat...

Bien souvent je n'ai pas les compétences pratiques pour le réaliser alors je vais me fournir des livres, expérimenter des choses et voir comment rendre la chose possible. J'adore matérialiser ce que j'ai dans l'esprit, c'est un besoin viscéral. Je serai incapable de vivre uniquement plongée dans mes livres sans jamais rien réaliser avec mes mains, les deux me sont nécessaires. Cela a un côté très apaisant car je suis très méticuleuse et c'est un peu ma forme de méditation personnelle.

Bref, oui, j'aime "le bricolage" au sens très large du terme (pour moi cela englobe autant l'électronique que l'origami, etc). J'aime réaliser et donner le sourire aux gens que j'aime.

Répondre
  audy4o  |  30

Je te rejoins sur la mémoire. Même sans être hyperacousique, c'est assez horrible. Tous ces gens nous disant "waaah la chance, tu retiens ce que tu veux!" oui. Mais on retient aussi ce qu'on ne veut pas. Et quand la majorité, voire la totalité des événements de ta vie sont stockés dans ta mémoire, et avec une grande précision, le simple fait d'entendre une musique te ramène à ces souvenirs. On apprend à vivre avec, mais c'est épuisant.

Sinon, je suis pareille au niveau de l'acquisition des connaissances. Quand j'ai quelque chose en tête, je *dois* avoir les connaissances pour le réaliser. Il le faut, sinon je ne me sens pas bien.
J'ai réussi à trouver une activité qui ne me lasse pas (oui, j'ai aussi tendance à me lasser facilement, merci la super mémoire! ><). Il semblerait que, pour moi au moins, le fait de pouvoir 'dévier' de la masse de données de base, en créant mes propres données aide un peu mon cerveau à se calmer. Je te conseille donc vivement d'essayer de trouver une activité qui te procure ce genre de possibilités. Ca aide à ne pas devenir dingue ;)

Par  SERGIOU8368  |  3

J’en avais marre des représentants et autres qui sonnaient le matin, vivant de nuit... j’avais fais mettre par un pote un petit bouton on/off sous l’interphone ! Maintenant ils sont intégrés. Et je coupais et coupe toujours la sonnerie de ma porte d’entrée sur le disjoncteur...

Chargement…