35
Par tatoo loose - / samedi 12 janvier 2019 11:30 / France - Lux?
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Couscous  |  16

C'est une vieille blague.

Par  Trichelieu  |  23

Alerte de sécurité de niveau 4 ! Quelqu'un s'amuse à ressortir des blagues qui ne font plus rire depuis 1884. Si vous trouvez cette personne, n'appelez pas la police, agissez vous-même : offrez-lui un saut en élastique sans élastique (restons dans le thème des vieilles blagues trolol).

Commentaires
Par  Couscous  |  16

C'est une vieille blague.

Par  Trichelieu  |  23

Alerte de sécurité de niveau 4 ! Quelqu'un s'amuse à ressortir des blagues qui ne font plus rire depuis 1884. Si vous trouvez cette personne, n'appelez pas la police, agissez vous-même : offrez-lui un saut en élastique sans élastique (restons dans le thème des vieilles blagues trolol).

Répondre
  Windhorn  |  21

Le professeur dit aux élève :
Celui qui se sent bête, se lève.
Toto se lève.
Le maître lui demande, tu te sens bête, Toto ?
Non, mais je ne voulais pas que vous soyez le seul debout !

Répondre

@MadameDodue : Oh le coup de vieux que j'ai pris en voyant ton commentaire ! 😳 Bon ok je ne suis pas vieux, mais voilà presque 13 ans que ça existe. Étant enfant, cet épisode m'avait bien fait rire.

Répondre

J'aime bien aussi le lutin du téléphone portable, les prédictions de Nostradamus des cavernes, le pirate qui passe son permis pirate, les maisons qui jouent à qui crache le plus loin, la fée Fagot qui a oublié ses lunettes (j'étais hilare quand elle percutait le carreau), le spectacle de mime de l'homme invisible et le ballon au Far West.

Par  CaviaAperea  |  34

Outre le fait que c'est une "vieille blague" comme le soulignent nombre de commentateurs ici, si c'était vraiment arrivé je pense que l'auteur aurait pu proposer à un enfant de son entourage de compléter le tatouage raté avec un crayon. Le résultat aurait été chaque fois photographié et le jour où l'auteur trouvait le résultat qui lui plaisait, il le faisait réaliser définitivement ! Un peu comme ce père qui complète les dessins de son enfant ou bien ces pratiques psy (le nom m'échappe, hallelujah, édit ! Le nom m'est revenu : le Squiggle) qui font que le praticien et son patient se complètent afin de créer un dessin ensemble.

Répondre
  CaviaAperea  |  34

C'est étonnant de rapporter aussi aisément à la drogue, j'aimerais bien comprendre par quels mécanismes s'opèrent ce genre de raccourcis, j'imagine qu'il y a des ouvrages sur ce genre de sujets avec les biais cognitifs et le manque d'ouverture d'esprit et tant d'autres choses.

Chargement…