23
Par "sahtileene" - / mardi 11 décembre 2018 23:00 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Scott du Canada  |  38

J’adore🤣🤣!!.Les cons ça ose vraiment tout. J’avoue qu’il m’arrive de les admirer pour ce manque de retenue élémentaire. Ce qui doit s’avérer extrêmement libérateur . La connerie, c’est tellement primaire; tellement suffisant, que l’on pense que c’est aux autres de faire avec .🤔

Commentaires
Répondre
  Amont  |  76

Ben pourquoi vous le moinsoyez ? Il a raison. Vous diriez "pour que ma fille ne sait pas" ou "pour que ma fille n'est pas" ou "pour que ma fille n'a pas", vous ? Perso, je dirais plutôt "pour que ma fille ne sache pas" ou "pour que ma fille ne soit pas" ou "pour que ma fille n'ait pas". Et donc "pour que ma fille ne voiE pas", et non "ne voiT pas"... Généralement, "que" est suivi du subjonctif (sauf notamment après "après que").

Par  Scott du Canada  |  38

J’adore🤣🤣!!.Les cons ça ose vraiment tout. J’avoue qu’il m’arrive de les admirer pour ce manque de retenue élémentaire. Ce qui doit s’avérer extrêmement libérateur . La connerie, c’est tellement primaire; tellement suffisant, que l’on pense que c’est aux autres de faire avec .🤔

Répondre
  lilune1000  |  7

Ouais bon il a bon dos le manque de WC publics. Si vraiment tu peux pas te retenir, tu rentres dans un café, tu demande poliment si tu peux utiliser les toilettes. Dans 90% des cas la réponse sera oui, les 10% du temps ça te coûte un café, ou alors tu vas voir dans le commerce d'à côté. Et les femmes comment elles font ? Bizarrement elles on les voit rarement s'accroupir dans la rue...

Répondre
  Cralon  |  5

Certains ne prennent même pas la peine d'en chercher de toute façon... Pas plus tard que ce matin j'ai croisé un gros porc en train de pisser dans un buisson en pleine rue, il avait littéralement des toilettes publiques en face de lui, 20 mètres devant, écrit en gros "TOILETTES" dessus, du genre que tu peux pas louper.

Par  Victor M. De Oliveira  |  21

Uriner dans la rue démontre déjà son niveau, alors dans ce cas il est préférable passer son chemin.
Laissons aux forces de l’ordre de faire leur boulot... si elles tombent dessous.

Par  Ryudjinn  |  47

En même temps il a raison. Déjà qu'est-ce que c'est que ces femmes qui se permettent de sortir sans un homme pour les surveiller ? Et de quel droit ça ose regarder des hommes qui se comportent comme des chiens (oui, ce sont les chiens qui pissent n'importe où. Et encore, avec un minimum d'éducation le chien arrive à ne plus le faire) ? Vous auriez non seulement dû changer de trottoir, mais de surcroît rentrer chez vous parce que ce n'est pas en allant se promener que la maison sera propre et le repas prêt quand l'Homme reviendra du travail (ou du bar-PMU).

Répondre
  maxmaxbest  |  5

et ben, il y en a vraiment qui arrivent à nous sortir le chapitre du "paternalisme malsain" en toute situation. Aucun rapport ici. On a affaire à un cochon irrespectueux, point final.

Par  sahtileene  |  35

Hey, ma VDM a été publiée, cool :)
Pour la petite histoire, c'est une impasse qui mène à des escaliers qui rejoignent une autre rue. Etant une impasse, la rue est très peu fréquentée. Enfin était : la rue menant à l'école de ma fille a été fermée car un immeuble est en train de s'y effondrer (vive Marseille !) donc tous les enfants passent désormais par l'impasse, il faudra donc que le monsieur s'habitue et trouve un autre coin. Dans les faits, j'étais avec mon mari, qui a fait les gros yeux au monsieur en question. C'est là que le mec s'est énervé "Moi j'ai des problèmes de prostate Môoonsieur, j'y peux rien. Et puis en même temps vous vous ne changez pas de trottoir alors qu'il y a votre fille, vous devriez avoir honte !". Sur ce, la femme du type arrive pour calmer son mec qui insiste "nan mais c'est lui le con, il devait changer de trottoir!". Bref. Nous avons poursuivi notre route... Pour ceux qui disent qu'en effet on aurait pu changer de trottoir, c'est mignon, mais le trottoir était mini avec des voitures garées tout le long et pas de passage piéton. On a découvert le type au dernier moment, on ne le voyait pas en s'engageant sur le trottoir. Et puis zut, c'est pas à nous de changer de trottoir pour notre fille, qui de toute façon est trop petite pour avoir la notion de pudeur. Pour elle c'est juste un monsieur qui fait pipi. Par contre, question de principe : t'es assez crado pour pisser dans la rue, bin quand on te voit tu remballes et tu t'écrases, voire t'excuses, point...

Chargement…