35
Par AieAieAie - / mardi 12 février 2019 11:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  CaviaAperea  |  32

Ce qui peut aider c'est tous les jeux d'énigmes (Professeur Layton, etc) car cela stimule l'intelligence logico-mathématique puis choisir de bons livres (ça peut tout changer dans l'approche d'une discipline).

Répondre
  destineos  |  18

Orlok, c’est exponentielle et pas dérivée sinon c’est moins marrant ^^

Répondre

@Slyfreid.. C’est ce que tout les gens qui la perçoivent me disent. Mais c’est peine perdue. Je ne vois rien de logique la dedans. Peut-être, parce que pour moi, la logique naît de la réflexion et non de l’action mathématique.

Répondre
  timathe  |  49

Cap’taine, si ça va, celle là je l’ai captée! 😂 quand même!

Racontage de vie: mon frère pense comme toi Slyfried, il vénère les maths et la physique car tout y est parfaitement vrai, logique, parfait... perso je suis définitivement plus une littéraire alors, je n’ai absolument pas le raisonnement mathématique. Je rejoins Scott et je pense aussi que la logique vient d’observation et réflexion quasi philosophique.

Aaaahaha merci Mc, c’est tout à fait ça!!

Répondre

@ timathe ..Je pense qu'il y a plusieurs logiques et que les mathématiques en possèdent un forme très mécaniquement factuelle. Pas évident pour les littéraires ,d'etre purement et simplement mécanique et malheureusement, Il arrive que la réflexion entraîne plus de réflexion et moins de compréhension. Pour les "penseurs" il est difficile de saisir la " simplicité" des maths. Simplement parce que le penseur veut penser et que par nature ( ou par choix inconscient ), plus il cherchera , moins il trouvera.

Répondre
  Couscous  |  15

Désolé mais c'est très vieille école de penser qu'il existe une logique mathématique et une logique llittéraire.

Répondre
  Epitome  |  19

La logique à plusieurs caractéristiques. Elle est causale, dialectique et inconsciente. « Ces caractéristiques définissent la logique. Elles lui donnent ses limites et son amplitude. Mais elles n’ont de sens que par des formes de la logique repérables explicitement : celle intellectuelle, celle empirique, celle scientifique. »
Si vous souhaitez approfondir, Louis Moreau de Bellaing a écrit un fort bel article sur le sujet de la logique, disponible sur le site Cairn.

Par  cocobielle  |  13

Problème du jour : "aïe aïe aïe" combien reste t-il de "aïe" si j'en retire deux et en rajoute un? Tu as 3h! Non je déconne, je compatis car 5/20 devait être pour moi une des meilleures notes que j'ai eu en maths :s

Chargement…